PORTRAIT

PORTRAIT

Portrait

CÔME

Les opposés s’attirent. C’est d’autant plus vrai pour Clémence et Matthieu Dru, un frère et sœur aux personnalités différentes mais complémentaires. En décidant d’unir leurs talents, ils ont imaginé une marque de prêt-à-porter originale et élégante : Côme.
 
Leurs créations uniques mixent des éléments de dualité qui se répondent et s’équilibrent : des coupes minimalistes, flirtant entre le masculin et féminin, des associations de matières, de textures, de couleurs et de motifs… Retour sur le parcours d'un duo qui joue de ses différences pour réinventer la mode contemporaine.
Un bomber en soie personnalisé. Une robe portefeuille délicate d’inspiration japonaise. Un jean tout en contraste. En moins de trois ans, Côme a réussi à séduire toute une communauté avec ses pièces graphiques et bien coupées. Derrière ces éditions qui cartonnent se trouvent la créativité de Clémence et l’esprit entrepreneurial de Matthieu. D’une famille de cinq enfants, ils ont toujours été immergés dans un milieu artistique : de quoi favoriser le terrain de la créativité et des bonnes idées.

De Paris à Londres en passant par Florence, Clémence se forme au métier de la mode. De son côté, Matthieu se dirige vers un master en entrepreneuriat et finance. Leurs diplômes en poche, ils décident de travailler ensemble. L’aventure est à son point de départ.
Côme : le choix de ce nom n’est pas anodin. Issu du grec Kosmos, Côme signifie univers, mais aussi harmonie, et par extension tout ce qui peut équilibrer et relier les choses entre elles. A l’image de Clémence et Matthieu.

Faute de pouvoir lancer leur première idée de concept store itinérant, ils se lancent dans des éditions : des petites collections présentées au rythme des premières commandes. Ce modèle simple leur accorde la liberté dont ils ont tant besoin pour se lancer. Finies les saisonnalités : les pièces seront intemporelles, en séries limitées, et renouvelées au fil des envies créatives.
Clémence et Matthieu veulent aussi donner plus de sens à leur projet en lien avec la famille. Ils avaient imaginé travailler en collaboration avec une association réunissant des frères et sœurs et de leur trouver un toit. Ce projet n’ayant pu aboutir, ils s'allient avec la marque CSAO pour créer une ligne de vestes THÉO. Celles-ci sont réalisées à Paris et brodées près de Dakar au Sénégal par des jeunes mères recueillies par l'association La Maison Rose. À la fois unique et éthique, Côme commence à conquérir les cœurs. Et par le bouche à oreille, ces jolies vestes tombent une par une sur les épaules de Léa Seydoux, Laetitia Halliday ou encore Caroline de Maigret. 

L’ouverture imminente de leur boutique en plein centre du Marais à Paris est pensée comme un lieu de vie pour découvrir et essayer les pièces imaginées par Clémence et Matthieu. Et pour les années à venir, prudence et patience sont au rendez-vous : ils souhaitent tous les deux aller lentement mais sûrement, en continuant à créer des vêtements confidentiels qui plaisent vraiment.

Pour la dernière collection du printemps, Sézane donne carte blanche à Côme pour créer quelques pièces à son image. Côme choisit de revisiter des modèles existants et de s’aventurer sur l'univers de l’accessoire encore jamais exploré tout en reprenant les codes et spécificités de la marque pour proposer un vestiaire construit autour de la dualité. À découvrir aujourd'hui sur le site !

Vidéo interview Clémence et Matthieu Dru - Côme

ÇA VOUS A PLU ?

RETROUVEZ LES AUTRES ARTICLES DU JOURNAL ICI

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.