PORTRAIT

PORTRAIT

CHEZ 
CONSTANCE GENNARI

14.12.16

Vous connaissez certainement le magazine en ligne The Socialite Family. Constance y re-dessine les contours de la famille contemporaine...  Après lui avoir ouvert les portes de mon appartement cet hiver, c'était à mon tour de découvrir comment se construisait son univers...

Un parcours ou des études particulières ?
J'ai été élevée par une mère artiste qui aurait pu être antiquaire et qui m'a transmis le goût des belles choses. Elle est collectionneuse et passe encore aujourd'hui sa vie entre l'hôtel des ventes de Drouot et les puces de Saint Ouen, quand elle n'est pas en train de faire une brocante à la campagne. Notre jeunesse, mes frères et moi a été dans les allées des marchands ou dans les musées. Découvrir en permanence des couleurs, des formes et des mouvements artistiques autant dans la peinture que dans le mobilier. Petite je rêvais d'être Commissaire Priseur. J'ai beaucoup travaillé dans l'image de mode puis je journalisme. Elevée entre Paris et Milan, j'ai été à bonne école quant à l'apprentissage des matériaux nobles et d'un certain savoir vivre aussi.
 
Un conseil /événement déterminant ?
Passer sa vie le nez en l'air, les yeux grands ouverts. La curiosité avant tout. Avoir envie de découvrir à chaque coin de rue un lieu, une personne, un univers.
 
Un film à conseiller qui te donne le sourire ?  
Un autre qui fait pleurer ?
La Grande Bellezza de Paolo Sorrentino, sublime, plein d'humour et de clins d'oeils. Un film sur la réalité italienne de la génération actuelle avec le grand acteur Toni Servillo ! Je l'aime d'amour, il est extraordinaire !
 
Un livre à lire absolument ?
Pour rester dans mon domaine je dirais La vie de Gio Ponti ! Où celle de Le Corbusier, un génie  de notre époque où pas loin. Il y en a tellement.
Ton quotidien, tes projets, ta famille ?
J'ai lancé mon magazine de déco il y a environ trois ans tout en ayant un second enfant. J'ai eu envie de tout lâcher pour me consacrer à un projet personnel tout en élevant mes enfants. J'en ai deux maintenant. Le site prend beaucoup de place dans ma vie comme tout entrepreneur qui monte sa boîte. Mais je suis passionnée par ce que je fais chaque jour alors c'est loin d'une corvée même si le rythme s'accélère et que j'en veux toujours plus. J'ai plein d'envie et d'idées chaque jours, je suis trop impatiente. Arggg !
 
Comment t'es venu l'idée de ton magazine The Socialite Family ?
En observant mes amies, j'ai eu l'idée de me pencher sur cette nouvelle génération de parents. Des filles qui ont des enfants après 30 ans, qui travaillent, mais qui ont envie d'un intérieur beau et racé. C'est un moment charnière de leur vie. Un vrai changement, une certaine évolution aussi car elles acquièrent leur premier appartement. Ce qui m'intéresse est un peu sociologique aussi. Car les espaces évoluent. Le salon est de plus en plus grand. Il devient un vrai espace à vivre en famille. Les chambres rétrécissent. On a envie de passer plus de temps chez soi ensemble et se faire plaisir pour le bonheur des yeux.
 





 

Sur la Un album à écouter en boucle ?
SuperTramp l'album Crime of the Century ! Plus récent  Blood Orange, London Grammar, Christine and the Queens bien sûr, Milky Chance et puis Lucio Battisti, Gino Paoli pour les textes mais c'est vieux et il faut aimer les chansons italiennes. Mais pour être de bonne humeur j'écoute de la jungle et de l'électro.
 
Un hôtel, une destination qui te caractérise ?
Corso Como 10, à Milan, si je vais à l'hôtel car en général je vais chez moi. Où à Venise, n'importe quel hôtel du côté de Dorsoduro, plus calme et magique. Il y a aussi la Minervetta à Sorrento près de Napoli.
 
Ton resto chéri à Paris ?
Il y en a plein ! Le kurde de la rue du faubourg Saint Denis, Le 52 juste à côté et puis le Bistro Bellet pas mal aussi, tout ça dans le quartier du 10ème. Le Pan rue Martel est delicious aussi. Le Caffé Stern, très beau et bon aussi. Je ne sais plus où donner de la tête car dans le 10ème on a l'embarras du choix.






 

ÇA VOUS A PLU ?

RETROUVEZ LES AUTRES ARTICLES DU JOURNAL ICI

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.